COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Communiqué de la Banque mondiale concernant les expulsions de populations dans la zone forestière d’Embobut et les collines de Cherangany au Kenya

06 février 2014


WASHINGTON et NAIROBI, le 6 février 2014- La Banque mondiale s'inquiète de la situation préoccupante qui lui a été rapportée d’expulsions de populations dans les zones forestières d’Embobut et les collines de Cherangany au Kenya.

La Banque mondiale n’est aucunement liée à ces expulsions et n’a jamais cautionné de telles pratiques dans le cadre de son aide financière au Projet de gestion des ressources naturelles du Kenya (PGRN) qui s’est achevé le 30 juin 2013.

Fort de son expérience locale et internationale dans le domaine du développement, la Banque mondiale se tient à la disposition du gouvernement kenyan pour lui apporter des conseils et partager les bonnes pratiques en matière de réinstallation des populations. Celles-ci visent à rétablir et améliorer les conditions de vie des personnes touchées par ces réinstallations involontaires, conformément à ses politiques de sauvegarde environnementales et sociales.

Dans toutes ses opérations la Banque mondiale s’engage à faire preuve d’une totale  transparence.

Avant la fermeture du projet, des plaintes des communautés locales avaient conduit le panel d’inspection de la Banque mondiale à ouvrir une enquête. Ce panel indépendant, qui rend directement compte au Conseil d’administration de la Banque mondiale, devrait clore son enquête au premier trimestre 2014.

Les conclusions du Panel et la position de la Direction de la Banque seront ensuite examinées par le Conseil d’administration. Le Conseil fera connaître sa décision par un communiqué de presse et rendra publics les documents qui lui ont été présentés. Toutes les informations concernant la demande d’inspection et la position de la Direction de la Banque sur le Projet de gestion des ressources naturelles (PGRN) sont disponibles en ligne sur le site du panel d’Inspection, www.inspectionpanel.org

La Banque mondiale travaille en étroite collaboration avec le gouvernement kenyan  et les communautés locales pour stimuler la croissance économique, créer davantage d’emplois, améliorer la sécurité alimentaire et l’accès à la santé, à l’énergie, et offrir ainsi de meilleures perspectives de développement à la population kenyane. 

Contacts médias
À Nairobi
Peter Warutere
Téléphone : +254.20.293.6444
pwarutere@worldbank.org
À Washington
Sarwat Hussain
Téléphone : +1 202 473 4967
shussain@worldbank.org


Api

Api
Bienvenue